Scanner | Varimed

Scanner

Prenez rendez-vous en ligne

Accéder aux résultats en ligne

Qu’est-ce qu’un scanner ?

Cet appareil permet de faire des images en coupe du corps humain.

Le scanner utilise des rayons X. Les rayons traversent le corps humain en étant atténué de façon plus ou moins intense par les tissus. L’acquisition des images se fait par un balayage « hélicoïdal » autour du corps, permettant ensuite de reconstruire des images dans les 3 dimensions.

Parfois, plusieurs balayages sont réalisés : sans injection de produit de contraste, et après injection de produit à plusieurs moments pour étudier plus finement certains tissus.

Des reconstructions avancées permettent de visualiser très précisément certains organes, notamment les vaisseaux, le colon, les voies aériennes, les membres …
Les renseignements apportés par cet examen sont très souvent déterminants pour porter un diagnostic précis

Où pratiquer cet examen ?

Title Categories Address Description
CLINIQUE DES LAURIERS, FRÉJUS
Ostéodensitométrie147 Rue Jean Giono, 83600 Fréjus, France

Centre d’imagerie médicale
Clinique des Lauriers
147 Rue Jean Giono, 83600 FREJUS
Standard : 04 94 51 81 81
Du Lundi au Vendredi
De 8H00 à 12H00 et de 14H00 à 19H00

SCANNER DE LA POLYCLINIQUE NOTRE DAME, DRAGUIGNAN
 345 Avenue Pierre Brossolette, 83300 Draguignan, France345 Avenue Pierre Brossolette
83300 DRAGUIGNAN
Standard : 04 94 68 09 67 ou 04 94 50 29 29

Déroulement de l’examen

Avant l’examen

Avant l’examen, répondez attentivement aux questions suivantes :
• Avez-vous ou avez-vous eu des problèmes d’allergie ?
• Avez-vous déjà eu une réaction anormale dans les suites d’un scanner injecté ou d’une coronarographie ?
• Avez-vous une maladie cardiaque, pulmonaire ou rénale ?
• Etes-vous diabétique ? si oui, prenez-vous des biguanides (Glucinan®, Glucophage®, Stagid®) ?
• Etes-vous enceinte ou susceptible de l’être ? Allaitez-vous ?

Il n’est habituellement pas nécessaire de venir à jeun pour un scanner (sauf cas particulier).
Vous pouvez manger ou boire normalement avant votre examen, ainsi que prendre vos médicaments habituels.

En fonction de la demande de votre médecin (organe étudié et question posée), une injection de produit de contraste à base d’iode peut être nécessaire. Une ordonnance vous sera fournie à la prise de rendez-vous, parfois associée à une prise de sang pour vérifier l’absence de contre-indication à l’injection de produit de contraste iodé.

Pendant l’examen

Le patient est invité à enlever ses bijoux. En fonction de la zone étudiée, il peut être nécessaire d’enlever les vêtements au-dessus de la ceinture.

Vous serez allongé sur un lit qui se déplace dans un large anneau, le plus souvent sur le dos et seul dans la salle d’examen ; nous pourrons communiquer avec vous grâce à un micro. L’équipe se trouve tout près de vous, derrière une vitre. Elle vous voit et vous entend, pendant tout l’examen. Si cela était nécessaire, elle peut intervenir à tout instant.
Selon la zone étudiée, vos bras seront le long du corps ou derrière la tête. L’examen est généralement rapide. Votre coopération est importante : vous devez essayer de rester immobile ; dans certains cas, nous vous dirons, à l’aide du micro, quand arrêter de respirer pour quelques secondes.
Vous resterez en moyenne 10 minutes dans la salle du scanner.

Certains examens nécessitent, selon les cas, une injection intraveineuse, le plus souvent au pli du coude. Parfois il vous sera demandé de boire une boisson ou d’avoir un lavement à base d’iode.
Si une injection de produit de contraste a été jugée nécessaire, et que vous ressentez une douleur lors de l’injection, il faut la signaler immédiatement

Vous ne ressentirez aucune douleur dans l’immense majorité des cas. Cependant, en cas d’injection intraveineuse, il n’est pas rare de ressentir une sensation de chaleur au moment de l’injection, ou encore un goût bizarre dans la bouche.

Après l’examen

Lorsque cela est possible, un résultat oral pourra vous être communiqué à votre demande, ainsi que le compte rendu écrit. Dans certaines conditions, il est possible que le compte rendu définitif ne soit pas disponible immédiatement. Notre secrétariat vous informera alors du délai de délivrance du compte rendu, en version imprimée ou par internet sur notre site www.var-imed.fr.

Vous pouvez reprendre vos activités habituelles après l’examen.
Si vous avez reçu une injection, pour accélérer l’élimination du produit, buvez de l’eau abondamment (sauf régime particulier, dans les cas d’insuffisance cardiaque ou rénale).

Si besoin, reprenez contact avec notre centre.

Le scanner comporte-t-il des risques ?

Le scanner utilise des rayons X (photons).

En matière d’irradiation des patients, aucune complication n’a pu être démontrée dans ce domaine compte tenu des faibles doses utilisées et des précautions prises pour limiter au strict minimum la zone examinée, en dehors des rares accidents.
Toutefois, des précautions concernant les femmes enceintes doivent être prises systématiquement. C’est pourquoi il est important de signaler si vous pouvez être dans ce cas.

L’injection comporte-t-elle des risques ?

L’injection est un acte très courant, habituellement très bien toléré. Cependant, comme avec les autres médicaments, des réactions peuvent survenir :
La piqûre peut provoquer la formation d’un petit hématome sans gravité, qui se résorbera spontanément en quelques jours.

Lors de l’injection, sous l’effet de la pression, il peut se produire une fuite du produit sous la peau, au niveau de la veine. Cette complication est rare (un cas sur plusieurs centaines d’injections, généralement sans suites graves), et pourrait nécessiter exceptionnellement un traitement local.
L’injection de produit iodé peut entraîner une réaction d’intolérance. Ces réactions imprévisibles sont plus fréquentes chez les patients ayant déjà eu une injection mal tolérée d’un de ces produits ou ayant des antécédents allergiques. Elles sont généralement transitoires et sans gravité.
Elles peuvent être plus sévères, se traduire par des troubles cardio-respiratoires et nécessiter un traitement. Les complications réellement graves sont rarissimes ; pour votre information, le risque de décès est de moins d’un cas sur 100 000.

Des accidents rénaux, également liés au produit iodé, sont également possibles, notamment chez certains sujets atteints de maladies fragilisant le rein (insuffisance rénale chronique, diabète avec insuffisance rénale, etc).
Des modalités particulières seront observées en cas de facteurs de risques particuliers, qui seront identifiés au moment du dialogue entre l’équipe et vous. Dans tous les cas, si vous pensez avoir un facteur de risque, vous devez le signaler au moment de la prise de rendez-vous.

éléments à fournir le jour de l’examen

Z

la demande de votre médecin

(ordonnance, lettre, …),

Z

Pour l'examen de votre enfant

son carnet de santé

Z

Les produits nécessaires à l'examen

produit de contraste notamment

Z

Votre dossier radiologique

échographies, radiographies, scanners ou IRM (historique de vos examens).

Délaration médecin traitant

Téléchargez la déclaration du médecin traitant à remplir.

Z

En cas de prise de traitement

la liste de vos médicaments ou ceux de vos enfants.

Z

Vos attestations

assurance maladie, accident de travail le cas échéant.

Remboursements

La connexion avec les caisses de sécurité sociale vous permet de bénéficier d’un remboursement rapide de vos frais.

En cas d’exonération du ticket modérateur (affection de longue durée, invalidité, CMU), une prise en charge totale par votre caisse de sécurité sociale vous sera accordée, sur présentation de votre carte vitale ou de l’attestation de sécurité sociale confirmant vos droits, ainsi que de l’attestation « Médecin traitant déclaré »

Si vous avez subi un accident du travail, l’examen est pris en charge directement par votre caisse de sécurité sociale. Il est indispensable que vous présentiez la feuille de prise en charge de l’accident, délivrée par votre employeur, ainsi que la carte vitale.

Pour pouvoir bénéficier de la totalité du tiers payant il faut que vous apportiez impérativement votre carte mutuelle à jour, sachant que toutes les mutuelles ne sont pas prises en charge.

Dans le cas de remboursements de personnes de plus de 16 ans, il faut nous fournir une attestation de la caisse de sécurité sociale et l’attestation « Médecin traitant déclaré ».

Un dépassement d’honoraires peut vous être demandé dans certains cas et pour certains examens. Ces dépassements d’honoraires ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale, mais peuvent l’être par certaines mutuelles. Rapprochez-vous de votre prestataire de complémentaire santé.