L’urographie intra-veineuse

Prenez rendez-vous en ligne

Accéder aux résultats en ligne

Qu’est-ce qu’une urographie intra-veineuse ?

Cet examen permet d’explorer les voies urinaires, depuis les reins jusqu’à la vessie et l’urètre.

L’examen utilise des rayons X et un produit à base d’iode, opaque aux rayons X qui est éliminé par les reins dans les urines.

En matière d’irradiation des patients, aucun risque n’a pu être démontré compte tenu des faibles doses utilisées et des précautions prises pour limiter au strict minimum la zone examinée. Toutefois, des précautions concernant les femmes enceintes doivent être prises systématiquement. C’est pourquoi il est important de signaler si vous pouvez être dans ce cas.

Comment se préparer à l’examen ?

Certains antécédents médicaux pourront nous amener à vous prescrire une prémédication avant l’examen ou à reporter la date de l’examen ou encore, beaucoup plus rarement, à annuler cet examen et le remplacer par un autre type d’exploration.

S’il vous est demandé de venir à jeun :

  • N’avalez pas de liquide et d’aliments solides pendant les trois heures précédant le rendez-vous.
  • Ne fumez pas avant l’examen.
  • Mais, sauf indication contraire, prenez vos médicaments habituels.

Où pratiquer cet examen ?

Title Categories Address Description
CLINIQUE DES LAURIERS, FRÉJUS
Ostéodensitométrie147 Rue Jean Giono, 83600 Fréjus, France

Centre d’imagerie médicale
Clinique des Lauriers
147 Rue Jean Giono, 83600 FREJUS
Standard : 04 94 51 81 81
Du Lundi au Vendredi
De 8H00 à 12H00 et de 14H00 à 19H00

Déroulement de l’examen

Avant l’examen

Le patient est invité à enlever ses bijoux, à enlever ses vêtements au-dessus de la ceinture et à revêtir une chemise d’hôpital.

Télécharger le Formulaire de consentement

au format PDF

Pendant l’examen

Un produit à base d’iode, opaque aux rayons X, sera utilisé. Il sera choisi par le médecin radiologue en fonction des informations que vous aurez données sur votre état de santé avant l’examen. Vous ne ressentirez aucune douleur dans l’immense majorité des cas. Cependant, il n’est pas rare de ressentir une sensation de chaleur au moment de l’injection, ou encore un goût bizarre dans la bouche.

L’examen se fait en position allongée, sur une table de radio. On met en place un petit cathéter (tube souple) dans une veine, souvent au pli du coude, pour injecter le produit iodé. Puis on prend plusieurs clichés radiographiques. La durée de cette première partie d’examen est d’environ 30 minutes.

L’examen comporte souvent une deuxième partie, 1 à 2 heures après les premiers clichés, le temps que la vessie se remplisse et qu’il vous soit possible d’uriner pendant la prise de clichés pour étudier l’urèthre. Vous pourrez dans l’intervalle vous restaurer et boire.

Suivez attentivement les indications qui vous seront données ; votre coopération est essentielle pour que les images ne soient pas floues.

Si vous ressentiez une douleur lors de l’injection, il faut la signaler immédiatement.

Après l’examen

Un premier commentaire pourra vous être donné juste après l’examen. Il ne s’agira là que d’une première approche, car les images doivent être ensuite analysées plus en détail par le médecin radiologue. Le compte-rendu écrit sera disponible dans les meilleurs délais.

Dans l’immense majorité des cas, vous ne ressentirez rien de particulier. N’hésitez pas cependant à signaler à l’équipe tout événement qui vous paraîtrait anormal.
Pour accélérer l’élimination du produit, buvez de l’eau abondamment (sauf régime particulier, dans les cas d’insuffisance cardiaque ou rénale).

L’urographie comporte-t-elle des risques ?

Toute intervention sur le corps humain, même conduite dans des conditions de compétence et de sécurité maximales, comporte un risque de complication.

L’injection est un acte très courant, habituellement très bien toléré. Cependant, comme avec d’autres médicaments, des réactions peuvent survenir : La piqûre peut provoquer la formation d’un petit hématome sans gravité, qui se résorbera spontanément en quelques jours.

Lors de l’injection, sous l’effet de la pression, il peut se produire une fuite du produit sous la peau, au niveau de la veine. Cette complication est rare (un cas sur plusieurs centaines d’injections, généralement sans suites graves), et pourrait nécessiter exceptionnellement un traitement local.

L’injection de produit iodé peut entraîner une réaction d’intolérance. Ces réactions imprévisibles sont plus fréquentes chez les patients ayant déjà eu une injection mal tolérée d’un de ces produits ou ayant des antécédents allergiques. Elles sont généralement transitoires et sans gravité.

Elles peuvent être plus sévères, se traduire par des troubles cardio-respiratoires et nécessiter un traitement. Les complications réellement graves sont rarissimes ; pour votre information, le risque de décès est de moins d’un cas sur 100 000, soit 14 fois moins que le risque d’être tué dans l’année lors d’un accident de la route.

Des accidents rénaux, également liés au produit iodé, sont également possibles, notamment chez certains sujets atteints de maladies fragilisant le rein (insuffisance rénale chronique, diabète avec insuffisance rénale, etc).

Des modalités particulières seront observées en cas de facteurs de risques particuliers, qui seront identifiés au moment du dialogue entre l’équipe et vous. Dans tous les cas, si vous pensez avoir un facteur de risque, vous devez le signaler au moment de la prise de rendez-vous.

éléments à fournir le jour de l’examen

Z

la demande de votre médecin

(ordonnance, lettre, …),

Z

Pour l'examen de votre enfant

son carnet de santé

Z

Les produits nécessaires à l'examen

produit de contraste notamment

Z

Votre dossier radiologique

échographies, radiographies, scanners ou IRM (historique de vos examens).

Délaration médecin traitant

Téléchargez la déclaration du médecin traitant à remplir.

Z

En cas de prise de traitement

la liste de vos médicaments ou ceux de vos enfants.

Z

Vos attestations

assurance maladie, accident de travail le cas échéant.

Remboursements

La connexion avec les caisses de sécurité sociale vous permet de bénéficier d’un remboursement rapide de vos frais.

En cas d’exonération du ticket modérateur (affection de longue durée, invalidité, CMU), une prise en charge totale par votre caisse de sécurité sociale vous sera accordée, sur présentation de votre carte vitale ou de l’attestation de sécurité sociale confirmant vos droits, ainsi que de l’attestation « Médecin traitant déclaré »

Si vous avez subi un accident du travail, l’examen est pris en charge directement par votre caisse de sécurité sociale. Il est indispensable que vous présentiez la feuille de prise en charge de l’accident, délivrée par votre employeur, ainsi que la carte vitale.

Pour pouvoir bénéficier de la totalité du tiers payant il faut que vous apportiez impérativement votre carte mutuelle à jour, sachant que toutes les mutuelles ne sont pas prises en charge.

Dans le cas de remboursements de personnes de plus de 16 ans, il faut nous fournir une attestation de la caisse de sécurité sociale et l’attestation « Médecin traitant déclaré ».

Un dépassement d’honoraires peut vous être demandé dans certains cas et pour certains examens. Ces dépassements d’honoraires ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale, mais peuvent l’être par certaines mutuelles. Rapprochez-vous de votre prestataire de complémentaire santé.