1. Accueil
  2. Actualités
  3. Qu’est-ce qu’une infiltration radio-guidée ?

Qu’est-ce qu’une infiltration radio-guidée ?

Déc 18, 2023
L’infiltration radioguidée traite des symptômes douloureux des articulations en injectant un traitement avec l’aide de la radiographie pour guider le geste.

L’infiltration sous radiographie est une procédure de radiologie interventionnelle visant à traiter des symptômes douloureux en injectant un traitement ciblé, généralement un produit anti-inflammatoire à base de corticoïdes.

Votre médecin traitant peut recommander ce type de traitement en fonction de votre condition médicale et de la réponse aux autres traitements. La demande est ensuite transmise au radiologue, qui examine votre dossier pour évaluer sa faisabilité en fonction des informations fournies.

Le guidage par imagerie permet d’augmenter les chances de succès en délivrant le traitement directement à la zone affectée, tout en réduisant les risques de complications en évitant les structures sensibles telles que les vaisseaux sanguins et les nerfs. Cette procédure est peu invasive.

Le guidage peut être réalisé à l’aide de radiographie continue (sous scopie), d’échographie ou de scanner. Le choix de la technique de guidage et de la voie d’accès (trajet de l’aiguille) est déterminé par le radiologiste interventionnel en fonction de votre condition médicale et de vos antécédents, afin d’opter pour la technique la plus sûre et efficace possible.

Cette technique est réalisée à la clinique des Lauriers ainsi que dans la plupart de nos cabinets périphériques.

 

Infiltration radio-guidée : contre-indications et risques

Les contre-indications possibles peuvent varier en fonction de la situation clinique spécifique et des recommandations du radiologue interventionnel.
Cependant, voici quelques contre-indications courantes à prendre en compte :

Allergie connue aux produits utilisés lors de l’infiltration, tels que les corticoïdes ;
Infection active au site d’infiltration ou infection systémique ;
Troubles de la coagulation sanguine ou prise de médicaments anticoagulants qui augmentent le risque de saignement ;
Grossesse, en particulier pour certaines procédures spécifiques ;
Troubles de la peau dans la zone d’infiltration, tels que des infections cutanées ou des lésions importantes ;
Incapacité à rester immobile pendant la procédure, ce qui peut compromettre la précision du guidage radiologique ;

Il est important de consulter votre médecin ou le radiologue interventionnel pour évaluer votre cas spécifique et déterminer s’il existe des contre-indications particulières à prendre en compte.

 

Comment se passe une infiltration sous contrôle radiologique ?

Pour demander un geste de radiologie interventionnelle, vous devez transmettre votre demande à notre secrétariat par e-mail, en fournissant tous les éléments nécessaires pour son analyse par le radiologue. Cela comprend :
les comptes-rendus de consultations avec le spécialiste ;
les examens précédents concernant la région affectée ;
la liste des traitements habituels

Un questionnaire vous sera fourni et devra être rempli pour vérifier l’absence de contre-indication. Si le geste est réalisable, le secrétariat vous contactera pour fixer un rendez-vous et vous informer des modalités du geste.
Une consultation spécifique pourra aussi être demandé par le radiologue en fonction des cas.
Vous recevrez également des éléments tels qu’un formulaire d’information et de consentement pour le geste, une ordonnance contenant des éléments à apporter le jour du geste (traitements anti-inflammatoires, produits de contraste, anesthésiques éventuels, matériel stérile, etc.).

À votre arrivée, veuillez transmettre tous les éléments utiles au secrétariat. Merci de lire attentivement le formulaire d’information et de consentement et n’hésitez pas à poser des questions si cela est nécessaire.

Avant de commencer, vous serez invité à vous déshabiller dans une cabine ou dans la salle d’examen. Ensuite, une étape de repérage de la zone à traiter sera effectuée à l’aide de l’imagerie, suivie d’un nettoyage minutieux de la peau.

Vous serez allongé sur une table pendant la procédure. Le geste dure environ 15 à 20 minutes. L’anesthésie locale n’est pas systématique et la décision d’utiliser une anesthésie dépendra du radiologue et du site à traiter. Si nécessaire, l’anesthésie sera administrée après une désinfection rigoureuse de la peau.

Pendant l’infiltration, il est important de suivre les recommandations du médecin et de coopérer activement. Votre coopération contribuera à une ponction plus rapide et réduira les risques de douleur.

L’aiguille sera guidée en temps réel ou par des contrôles répétés pour assurer un maximum de sécurité pendant la procédure.

Une fois que l’aiguille est en place, le médicament sera injecté, puis la peau sera recouverte d’un pansement.

Après l’infiltration guidée, un compte-rendu détaillé de la procédure effectuée vous sera fourni.

Nous vous recommandons d’être accompagné, en particulier pour le retour en voiture.
Il est important de ne pas surutiliser le tendon ou l’articulation traitée pendant les 48 heures suivant la procédure.
L’amélioration de votre condition se manifeste généralement entre 48 et 72 heures après l’infiltration, mais elle peut prendre plus de temps dans certains cas.

Mars Jaune : Sensibilisation à l’Endométriose pour une Détection Précoce et une Meilleure Prise en Charge

Sensibilisation à l’endométriose avec la Campagne Mars Jaune. Varimev informe sur cette maladie complexe pour une détection précoce et une meilleure prise en charge

Ostéodensitométrie : Comment se déroule cet examen ?

Découvrez l’importance de l’ostéodensitométrie pour évaluer la santé osseuse. Procédure, indications et risques potentiels expliqués en détail.

Journée mondiale contre le cancer : Sensibiliser pour mieux prévenir

Sensibilisons, prévenons et soutenons ceux touchés par le cancer lors de la Journée mondiale contre le cancer le 4 février.

Quel est le but d’une échographie de Doppler ?

L’échographie de Doppler est un type d’imagerie médicale qui utilise des ondes sonores pour créer des images du flux sanguin à l’intérieur du corps.

L’infiltration sous scanner : Une technique avancée en imagerie médicale

L’infiltration sous scanner combine l’imagerie par scanner pour l’injection précise de médicaments dans des zones ciblées du corps.